Mot du ministre

Transmettre l’attribut premier de la citoyenneté

La transmission de notre culture est ce qui fait de nos enfants des citoyens français. L’accès aux arts et à la culture partout et pour tous est donc la mission première de mon ministère.

Comme à l’époque d’André Malraux, il existe « un écran pour passer le temps et un écran pour comprendre le temps », mais celui du téléphone portable a remplacé celui de la télévision. En donnant accès à la totalité des propositions culturelles disponibles sur le territoire et en ligne, avec des outils de navigation appropriés (géolocalisation, filtres thématiques, etc.) le pass Culture se veut l’utilisation la plus intelligente du téléphone intelligent. Tour à tour place de marché et place de village, centre culturel de rencontres entre les publics et les artistes, observatoire et laboratoire des pratiques, il met en lumière la richesse des œuvres et propositions culturelles de tous les territoires, permet à chacun de construire son parcours et son exploration des œuvres, des disciplines, des répertoires, pour vivre des expériences au gré des envies et des localisations, assouvir sa curiosité ou la détourner vers d’autres découvertes.

Nouvelle forme de service public, à portée de main et à l’image de nos usages contemporains, le pass Culture complète et prolonge le parcours d’éducation artistique et culturelle scolaire et des milliers d’actions de médiation culturelle menées au niveau local par les acteurs de la culture et de l’enseignement auprès des publics jeunes. Le pass Culture a vocation à accompagner le jeune citoyen de 18 ans pour qu’il affirme ses goûts et développe sa curiosité culturelle de manière autonome et émancipée, en le dotant d’un instrument favorisant l’accomplissement de ses choix. Pour lever toutes les barrières y compris financières, chaque pass sera doté d’un pouvoir d’achat de 500 euros, à utiliser pour des achats d’œuvres et de services culturels : places de cinéma, de spectacles, d’exposition, livres, instruments de musique, œuvres d’art, abonnements à des services de vidéo à la demande, rencontres, découverte de métiers, pratiques...

Les arts et la culture doivent retrouver leur place dans la construction de la citoyenneté et de la sociabilité des jeunes Français, y compris pour les aider à s’émanciper des nouvelles formes d’obscurantisme et d’intolérance qui sévissent ici et là. Avoir accès au pass Culture sera un droit du citoyen, développer sa curiosité et son ouverture intellectuelle en sera un devoir.

Le 1er février 2019, une période décisive s’ouvrira pour le pass Culture, avec un lancement progressif qui engage plus de 10 000 jeunes volontaires et plus de 900 acteurs culturels. Cette phase d’expérimentation permettra de continuer à co- développer cette application mobile de service public avec ses futurs usagers.

A nous de faire d’une innovation technologique une entreprise et un succès culturels, pour permettre demain à chaque Français d’y avoir accès. Nous pourrons alors dire que nous avons créé un nouveau service universel de la culture, de portée équivalente, qui sait, à l’invention de la télévision publique...

Franck Riester Ministre de la culture